Accès rapide

Le Side Pocketing, pour favoriser la liquidité des Hedges Fund

0.00 HT

Description

Le Side Pocketing, pour favoriser la liquidité des Hedges Fund

Dossier – Un nouveau paradigme pour les Hedge Funds

Analyse financière n°31 avril-juin 2009

Hervé Grondin

Avec la crise financière, les Hedge Funds ont du faire face à d’importants problèmes de liquidité du à la demande massive de rachat de parts. L’ordonnance n°2008-1081, portant réforme de la gestion d’actifs pour compte de tiers à instauré une mesure exceptionnelle et temporaire : le cantonnement des actifs illiquides des OPCVM, le side pocketing. Comme l’explique Hervé Grondin, commissaire aux comptes et expert comptable au sein du cabinet Grant Thornton, « le side pocketing correspond à la dissolution d’un OPCVM existant par la création de deux nouveaux : l’un à vocation à recevoir les actifs liquides, l’autre cantonne les actifs illiquides ». L’auteur note aussi que le side pocketing est une gestion extinctive où les actifs sont voués à être liquidés.

Il soulève aussi le problème de la valorisation : il ne peut y avoir de pertes complémentaires, ni de gains futurs (basés sur une valeur liquidative supérieure à la valeur de transfert) sur ces actifs illiquides. Cela implique donc une certaine prudence et transparence quand à la valorisation de ces actifs.

 

La SFAF est à l’initiative de MiFIDVision + d'infos
Nous suivre : Twitter Linkedin