Accès rapide

Conférence de presse MiFIDVision du 6 juillet 2021

L’analyse financière vue par les acteurs de la Place de Paris 

Ce mardi 6 juillet 2021 matin, sur l’initiative de la SFAF, les membres de MiFIDVision se sont réunis lors d’une conférence de presse afin de présenter, pour la 3ème année consécutive, la photographie de la situation de l’application de MiFID 2 ainsi que deux études sur la qualité de la recherche sous l’angle des investisseurs, réalisée en partenariat avec l’Af2i et l’AFG, et sous l’angle des émetteurs, réalisée en partenariat avec le Cliff.

Etaient notamment présents à l’occasion de cette conférence de presse : Delphine d’Amarzit, PDG d’Euronext Paris, François-José Bordonado, vice-président du Cliff, Christophe Bourdillon, CEO de CDC Croissance, Arnaud de Bresson, délégué général de Paris Europlace, Thierry Giami, président de la SFAF, Stéphane Giordano, président de l’Amafi, Maxime Mathon, membre de la SFAF, Christophe Nijdam, délégué général de l’Af2i, et Éric Pinon, président de l’AFG.

La tendance qui se confirme est celle de la diminution de la couverture des sociétés par l’analyse. La réforme de MiFID 2, qui visait à faire baisser les coûts de l’analyse financière, n’a pas eu pour effet de la développer, au contraire. Aussi bien les investisseurs que les émetteurs constatent une décroissance du nombre d’analystes et une baisse de la qualité des analyses, notamment chez les petites et moyennes valeurs. A noter également que l’intégration de l’extra-financier prend de l’importance dans l’évaluation de la qualité de l’analyse par les émetteurs et elle se développe pour la majorité d’entre eux.

La recherche sponsorisée par les entreprises se développe par ailleurs. Le nombre de contrats avec les valeurs sont stables, mais la capitalisation des entreprises qui y ont recours est plus importante. Autre point marquant, les bureaux d’études français accroissent leur implantation en Europe, suivent de plus près les valeurs européennes, et de nombreux émetteurs contractent, auprès d’eux une recherche sponsorisée.

Parce qu’il n’y a pas de Place financière forte sans une recherche forte, des propositions pour maintenir l’analyse comme un atout de la Place financière de Paris et destinées à permettre aux analystes de continuer à exercer leur métier, au service des émetteurs et des investisseurs, ont été faites par les acteurs de MiFIDVision.

Télécharger le communiqué de presse en français (english version available here).
Télécharger la synthèse des 3 études.
Les 3 études sont disponibles sur le site de MiFIDVision via ce lien.

MiFIDVision est une plateforme créée en 2018 dans le cadre de l’application de la directive MiFID 2 et réunissant toutes les associations de la Place Financière de Paris – l’AF2i, l’AFG, l’Amafi, le Cliff, Euronext, le Medef et Paris Europlace, avec le concours de CDC Croissance et le soutien de l’AMF et de la DG Trésor – afin de d’analyser, comprendre et anticiper les impacts de cette nouvelle règlementation sur l’analyse financière et extra-financière en France.

La SFAF est à l’initiative de MiFIDVision + d'infos
Nous suivre : Twitter Linkedin