+33 (0)1 56 43 43 10 webmaster@sfaf.com

 Les associations partenaires


En savoir plus

Créé en 1957, le Centre des Professions Financières est une association régie par la loi de 1901, présidée par Michel Pébereau. Cet organisme d’intérêt général a pour objet de regrouper, directement ou indirectement, toutes les personnes physiques ou morales concernées par l’exercice d’une profession financière, afin de mettre en valeur leurs activités et de contribuer à leur formation.

Bénéficiant du soutien des organisations professionnelles et des entreprises du secteur financier, le Centre organise chaque année de nombreuses manifestations à caractère pédagogique, en vue de fédérer les acteurs des professions financières, et de favoriser les liens entre les mondes de l’enseignement et de la recherche et celui des entreprises.

Les membres se rencontrent au sein de 7 groupes de travail spécialisés et de 7 clubs.

Les Cahiers du Centre sont le reflet des contributions des différents Groupes de travail du Centre des Professions Financières

Le Magazine des Professions Financières et de l’Economie est un périodique qui vient appuyer les nombreuses manifestations qu’organise le Centre, en reprenant les grandes thématiques économiques et financières présentées lors de ses événements. Ce magazine s’attache notamment à transmettre les idées de personnalités du monde économique et financier, tout en se référençant à l’actualité. Les thèmes comme l’Ecole Française en Europe, la finance responsable ou les mutations des métiers des assureurs y sont abordés.

En savoir plus

La communication financière est un élément clé de la transparence du marché et constitue une condition essentielle pour accroître la confiance des investisseurs, la crédibilité et la qualité d’une place financière. Cette dimension, de plus en plus stratégique, de la communication financière et le besoin, exprimé par les émetteurs, de pouvoir fournir une information de qualité malgré la complexité accrue des contraintes réglementaires, ont présidé, en 2005, à la création de L’Observatoire de la Communication Financière.

Réunis au sein d’une structure collégiale, dirigée par un comité de pilotage, des représentants de Bredin Prat, du CLIFF, de PricewaterhouseCoopers et de la SFAF s’appuient sur leur expertise et leur complémentarité pour œuvrer, avec la participation de NYSE Euronext, dans trois directions :

  • observer et analyser l’évolution de la communication financière, ce qui a donné lieu à la parution de plusieurs études et enquêtes (Impact du passage aux normes IFRS, Enjeux de la Directive Transparence, Analyse des communiqués de presse du SBF120, etc.),
  • confronter l’opinion des émetteurs et du marché, à l’instar des « Rencontres OCF 2006 » sur le thème « Enjeux et risques des nouvelles transparences » et de la table ronde « Pratiques de communication financière », organisée en Juillet 2007 dans le cadre des journées internationales de Paris Europlace,
  • Accompagner les émetteurs, en organisant des ateliers-débats (Méthode des comparables, Règlement général de l’AMF, Tableau des flux financiers, etc.) et en publiant des ouvrages de référence (« Lexique de la Communication Financière », «Cadres et Pratiques de la Communication Financière»).

Publications :

En savoir plus

L’idée de la création d’un Observatoire, dédié à la mesure des actifs immatériels, est née lors d’un déjeuner du Cercle Finance 100 en juin 2005.

À cette occasion, devant de nombreux directeurs financiers d’entreprises du SBF 120, Jean-Marie Descarpentries et Alan Fustec ont démontré, preuves à l’appui, que la mesure, la comparaison et donc la progression des actifs immatériels avaient une double dimension : financière et managériale.

Quelques mois après, Thierry Breton, Ministre de l’Économie et des Finances installait la Commission Levy-Jouyet sur l’économie de l’immatériel.

Fondé en février 2007, sous l’impulsion de Jean-Marie Descarpentries, de Frédéric de Ligondès, d’Alan Fustec et de Christophe Rouvière, avec le soutien financier d’Ernst & Young, de l’INPI et de SAS Institute, l’Observatoire de l’Immatériel est devenu en 2010 une association ouverte à tous ceux qui sont convaincus de l’importance du capital immatériel sur la performance économique et la compétitivité des organisations.

Depuis novembre 2014, l’Observatoire de l’Immatériel est présidé par Jérôme Julia, Directeur associé au sein du cabinet de Stratégie et Management Kea & Partners.

Fort de sa notoriété et de sa a réputation d’expertise, l’Observatoire de l’Immatériel a acquis une reconnaissance de la part des pouvoirs publics (Remise du référentiel Thesaurus Bercy à Madame la Ministre

Christine Lagarde et action collective menée présentement en partenariat avec la Direction Générale des Entreprises du Ministère de l’Économie des Finances et de l’Industrie, remise du rapport «  Proposition d’une politique publique en faveur du capital immatériel pour la France » au CESE, …) et des professionnels du secteur économique et financier (SFAF, DFCG…).

Très attaché au caractère opérationnel, l’Observatoire de l’Immatériel développe des méthodologies utilisées dans de nombreuses entreprises et travaille à :
• poursuivre et approfondir la pédagogie de l’immatériel
• proposer des solutions et outils d’identification, de mesure et de management des immatériels.

En savoir plus

L’Observatoire du financement des entreprises par le marché a pour mission de promouvoir les PME et ETI cotées et d’en améliorer l’accès au marché financier.

A cet effet, un dispositif de financement mutualisé et partagé d’analyse financière indépendante a été promu en 2010; le Conseil de l’analyse financière gère ce dispositif au sein de l’Observatoire.

La SFAF en était membre fondateur et en assurait le secrétariat.

Les émetteurs qui souhaitaient bénéficier de ce dispositif afin de disposer d’une étude financière indépendante, devaient remplir les critères d’éligibilité des entreprises, (notamment capitalisation boursière et liquidité des titres), fixés dans la charte de l’analyse financière, et faire acte de candidature auprès de l’Observatoire du financement des PME ETI.

La Présidence en revient à la Caisse des Dépôts et Consignations.

En savoir plus

Fondé en 1987, le CLIFF est l’Association Française des Investor Relations, dont le cœur de métier est la communication financière. Il rassemble près de 150 membres dont les sociétés représentent environ 80 % de la capitalisation boursière de la place de Paris.

Il a pour mission de contribuer à l’amélioration et à la transparence de la communication financière et des relations actionnariales et, notamment, de :

  • favoriser les partages d’expérience entre ses membres en leur offrant un lieu d’échange et de réflexion sur tous les sujets liés à leurs fonctions, contribuant ainsi à accroître leur professionnalisme,
  • relayer l’opinion des émetteurs, en formulant des recommandations sur les questions touchant à l’organisation, à la diffusion et à la déontologie de la communication financière auprès des différents acteurs et régulateurs des marchés financiers dont il est un interlocuteur privilégié.

Le CLIFF est membre de l’OCF (Observatoire de la Communication Financière).

http://www.cliff.asso.fr/

Recommandations SFAF-CLIFF

Dans le prolongement des relations communes SFAF/CLIFF de 1993 et 1995, la SFAF et le CLIFF ont établi, en avril 2003, une Charte de la Communication Financière puis un lexique de la Communication Financière en 2004.

Cette Charte, réalisée en collaboration avec le cabinet d’avocats Bredin prat et PricewaterhouseCoopers, s’articule autour de 5 principes fondamentaux : liberté, responsabilité, intégrité, égalité et qualité.

Dans le contexte d’évolution réglementaire, cette Charte est une contribution à l’amélioration de la confiance réciproque entre tous les partenaires de la communauté financière.

Alerte sur les résultats, prévisions, délit d’initié….le lexique de termes financiers réalisé conjointement par la SFAF et le CLIFF représente un outil pédagogique à la disposition de toutes les entreprises. Il définit quelque cent cinquante termes juridiques, boursiers et comptables appartenant désormais au langage de la communication financière.

Charte de la communication financière SFAF-CLIFF

Lexique de communication financière – version 2010

Recommandation SFAF-CLIFF 1993

Recommandation SFAF-CLIFF 1995

Aller à la barre d’outils