Accès rapide

Le risque répressif dans la communication financière

5.00 HT

Description

Le risque répressif dans la communication financière
Analyse financière n°69 Octobre – Novembre – Décembre 2018
Techniques et Recherche
Par Pierre de Combles de Nayves, Cabinet Griguer et Nayves

La communication financière, qui s’est imposée au fil des années comme un élément majeur de la communication des entreprises – cotée ou pas -, peut être porteuse de risques qui sont maximisés lorsque la communication se fait dans l’urgence ou dans l’oralité. Comme tout risque, celui-ci doit être anticipé. A défaut, les sanctions prises par la commission des sanctions de l’AMF pour abus de marché peuvent être lourdes de conséquences pour l’entreprise.

Share Button

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Le risque répressif dans la communication financière”
La SFAF est à l’initiative de MiFIDVision + d'infos
Nous suivre : Twitter Linkedin