Dossier : Les « Nouvelles Routes de la Soie », de l’économique au financier


L’industrie de défense chinoise face aux entreprises occidentales : restructuration et développement de l’exportation


Article publié dans l’édition 66 de la revue Analyse financière (Janvier-Février-Mars 2018).

ANTOINE NODET, PRÉSIDENT DE AA FINEVAL, ANALYSTE INDÉPENDANT, ÉVALUATEUR ET EXPERT INDÉPENDANT, EST UN PROFESSIONNEL DES MARCHÉS FINANCIERS depuis 30 ans. Membre de la SFAF, co-président du groupe sectoriel SFAF aéro-défense-cybersécurité et membre du comité de rédaction de la revue Analyse financière, il est auditeur du CHEAr et de l’IHEDN* et enseignant en France et à l’étranger. Il est également l’auteur de l’ouvrage Analyse financière sectorielle.
(*) Centre des hautes études de l’armement et Institut des hautes études de défense nationale.


L’industrie de défense chinoise représente un réel concurrent au niveau mondial, notamment pour les entreprises européennes. Signe des temps, parmi les évolutions récentes, on note un nombre important de privatisations et de cotation de filiales de nombreuses sociétés chinoises du secteur. A l’heure du déploiement des nouvelles routes de la Soie, pragmatisme et vision de long terme se rejoignent.


La Chine est la première puissance continentale d’une Asie essentiellement maritime. Elle en occupe l’essentiel de l’espace terrestre. Elle est également typique d’une Asie qui concentre les caractéristiques d’un monde précédant la chute du mur de Berlin et du nouveau contexte géopolitique, un ancien monde où plusieurs régimes communistes (Chine, Corée du Nord, Vietnam, Laos) subsistent. Par ailleurs, le nouveau contexte géopolitique vient se superposer sur ce clivage datant de la Guerre froide, une situation faite de conflits trouvant leurs origines dans des motifs religieux (islam vs bouddhisme, parfois christianisme), ethniques et économiques. Autre particularité de la région, c’est le seul endroit au monde où se côtoient autant de puissances nucléaires, puissances ayant, par ailleurs, de vifs antagonismes : Chine, Pakistan, Inde, Corée du Nord et Russie.

Découvrez la suite de l’article en l’achetant au format .pdf dans notre boutique en ligne.

La SFAF est à l’initiative de MiFIDVision + d'infos
Nous suivre : Twitter Linkedin