Accès rapide

Lettre mensuelle du 31 janvier 2020 – La SFAF : un plan d’action pour la recherche en investissement

mail-1454733_1280La Lettre de la SFAF vous donne rendez-vous sur le site analysefinanciere.org pour y retrouver l‘intégralité des articles disponible gratuitement.
>> inscription gratuite par email

Au sommaire de cette édition, à retrouver également en ligne :

  • La SFAF : un plan d’action pour la recherche en investissement – La SFAF se réjouit des conclusions de la mission confiée par l’AMF à Jacqueline Eli-Namer, membre du Collège, et à Thierry Giami, président de la SFAF, en juillet 2019. Plusieurs propositions ont été avancées pour développer le marché de la recherche et de l’analyse financière impacté par l’entrée en vigueur de MiFID II en janvier 2018.
  • IFRS 16, la SFAF lance son baromètre – La SFAF a adressé à ses membres un questionnaire sur le sujet IFRS 16 (contrats de location) avec l’objectif de mettre en place un baromètre sur cette question comptable importante pour les entreprises.
  • Financer les futurs leaders technologiques français  – L’investissement à long terme en faveur du financement des entreprises technologiques est un impératif au moment de leur accélération industrielle et commerciale. Philippe Englebert, conseiller entreprises et technologies de Cédric O, secrétaire d’Etat chargé du numérique, présente le récent engagement des investisseurs institutionnels en faveur de ces sociétés.
  • Prendre en compte les données ESG : les bonnes raisons de se présenter au CESGA® – Séverine Piquet, Investment Analyst, Global Sector Coordinator Financials au sein de la direction Euro Credit Research/Global Credit Fixed Income and Money Market de BNP Paribas Asset Management, apporte ici son témoignage à propos du certificat européen CESGA, formation proposée par la SFAF.
  • Émetteur-investisseur: vers un nouveau langage – La réglementation européenne de reporting harmonisé ESEF vient d’entrer en vigueur. Ce tournant dans la communication pose, avec encore plus d’acuité, la question de la clarté du langage entre entreprises et investisseurs. Laurent Rouyrès, président-directeur général de Labrador, revient sur ces évolutions.
  • Transposition de Bâle 3 en Europe: encore quelques degrés de liberté – L’Assemblée nationale a voté, le 7 janvier 2020, une proposition de loi à l’initiative d’un groupe de députés, avec le soutien du secteur bancaire, pour faire pression à propos de la transposition en Europe du texte final de Bâle 3, Bâle 4 selon les investisseurs. Le point de vue de Jean-Baptiste Bellon, analyste financier membre de la SFAF.
  • Brexit : quel avenir pour les fonds UCITS?  – Londres est loin d’avoir rendu les armes dans le domaine de la gestion d’actifs. À la création d’un nouveau label «UK UCITS», s’ajoute la mise en place d’un régime transitoire de 3 ans.
  • Ils ont rejoint la SFAF – La SFAF a accueilli de nouveaux adhérents ces derniers mois.
La SFAF est à l’initiative de MiFIDVision + d'infos
Nous suivre : Twitter Linkedin