+33 (0)1 56 43 43 10 webmaster@sfaf.com

Atenor, promoteur urbain au cœur des villes intelligentes

Sidney D. Bens


NL8_article5z_300x250-300x250

Société belge cotée depuis 1927 (aujourd’hui sur le marché Euronext Brussels), Atenor intervient depuis plus de 25 ans dans le secteur de la promotion immobilière, notamment pour des projets urbains de grande envergure. La société, qui a opté pour une diversification fonctionnelle et géographique de ses activités et des projets en portefeuille, était présente lors de la Journée valeurs moyennes (JVM) organisée par la SFAF le 18 avril 2017. Sidney D. Bens, Chief Financial Officer, répond aux questions du département Émetteurs.

Vous exercez votre activité en Belgique, au Luxembourg, en Hongrie et en Roumanie. Qu’en est-il de votre développement immobilier en France, notamment sur les projets du Grand Paris ? Êtes-vous également partie prenante d’autres initiatives concernant les Smart Cities ?

Atenor se profile en tant que promoteur urbain. La ville, en général, fait face à de multiples défis qui reflètent les enjeux majeurs actuels de notre civilisation. Le tissu urbain est intimement lié à la relève de ces défis ; il doit donc nécessairement et constamment évoluer. Le promoteur urbain, tel que nous le concevons, est alors un agent économique qui propose des projets immobiliers dont la réalisation concoure à cette adaptation indispensable de la structure urbanistique. C’est ainsi qu’Atenor intervient régulièrement dans des projets assez vastes, porteurs de mixité et de densité et de haute qualité architecturale et environnementale. Nos projets s’intègrent dans l’évolution des villes qui ont décidé d’utiliser les nouvelles technologies dans tout domaine de manière à améliorer l’efficacité du bien public et le bien-être des citoyens : les Smart Cities.
Dès lors que le premier critère de choix pour développer un projet est la ville, la question suivante porte davantage sur le dynamisme de la ville ciblée que sur sa localisation géographique : c’est donc tout naturellement qu’Atenor participe à des concours lancés dans de grandes métropoles françaises, comme « Inventons la Métropole du grand Paris », et analyse plusieurs projets d’investissement dans ces grandes métropoles.

Quelle place accordez-vous à la communication financière et quels moyens/temps y consacrez-vous (équipe dédiée, contrat d’animation, road show…) ?

Nous accordons naturellement beaucoup d’attention à la communication financière. Elle nous permet d’établir un contact direct et régulier tant avec nos actionnaires qu’avec la communauté financière et en particulier les investisseurs du marché monétaire et du marché des actions. Cette discipline s’applique dans notre société depuis de très nombreuses années et tant le CEO que le CFO s’impliquent dans la communication financière par la tenue de réunions d’analystes au moins deux fois par an, par des réunions avec des actionnaires ou des investisseurs privés ou institutionnels plusieurs fois par an ainsi que dans la participation à des salons d’investisseurs.
Un contrat d’animation sur le titre Atenor est dirigé depuis de nombreuses années par la banque belge Degroof Petercam, membre actif d’Euronext Brussels. La banque belge Belfius dirige et organise depuis 18 ans notre programme de financement sur le marché monétaire ce qui permet à Atenor de diversifier ses sources de financement à travers ses contacts avec des investisseurs institutionnels de toute taille.

Quelle est votre politique en matière d’actionnariat (dividende, club actionnaires, newsletter…) ?

L’actionnariat d’Atenor se compose d’actionnaires familiaux belges et luxembourgeois constituant, autour du CEO, une base actionnariale stable depuis 20 ans. La vision à long terme de leur participation fait l’objet d’un pacte d’actionnaires signé en 1997 et reconduit en date du 30 novembre 2016 pour une nouvelle période de 5 ans (deux fois reconductible).
Ces actionnaires de référence souhaitent offrir à tous les actionnaires un dividende en croissance régulière (2 % par an) pour assurer la visibilité des revenus attendus d’un investissement en Atenor. Cette politique de distribution de dividendes permet de délivrer un message de confiance à l’égard du développement du portefeuille de projets et sa capacité à livrer d’importants résultats, soit un rendement sur fonds propres supérieur à 15 % par an. Le site web d’Atenor, également vecteur de communication, offre à ses lecteurs et ses utilisateurs une information détaillée sur tous les projets en cours et les initiatives marketing réalisées à l’occasion de notre communication vis-à-vis des autorités locales et des habitants des villes dans lesquelles nous poursuivons nos développements.

Comment s’inscrit la cotation dans la stratégie de votre entreprise et dans le financement de vos projets ?

La cotation d’Atenor s’intègre dans notre politique de communication tant auprès d’acteurs du marché boursier que du marché des investisseurs nationaux et internationaux actifs sur le marché financier. La transparence et la régularité de notre information en toute circonstance favorisent la confiance acquise auprès d’un public averti de la promotion immobilière, à savoir les banques, les investisseurs institutionnels, les acquéreurs individuels de logements et encore les entreprises intéressées par la location ou l’acquisition de bureaux. Le financement de nos projets bénéficie de la communication d’Atenor et la cotation rend notre société plus visible sur les marchés financiers en général.

Propos recueillis par Céline Berton, attachée commerciale du département Émetteurs de la SFAF

Aller à la barre d’outils