Dette ou capitaux propres ? Les analystes répondent.

L’IASB a publié en juin 2018 un Papier de Réflexion sur les instruments financiers ayant des caractéristiques de capitaux propres. Le principal problème qu’essaye de traiter ce document est la classification de certains instruments financiers en dette ou en capitaux propres. En pratique, une question centrale pour des investisseurs, qu’ils soient côté equity ou côté crédit.

La commission Comptabilité et Analyse Financière, après plusieurs mois de débats, a envoyé ses commentaires à l’IASB. L’introduction de deux critères proposés par l’IASB (1/échéance avant liquidation ; 2/paiement indépendant de la performance ou du cours de Bourse), plutôt qu’une refonte totale des principes, semble un progrès pour mieux fixer certaines limites. Toutefois, il semble qu’une meilleure information sur les caractéristiques de certains instruments, permettra aussi, au final, aux analystes d’apprécier eux-mêmes, la nature réelle de ces instruments, au-delà même des classifications comptables.
La lettre de la commission est disponible via ce lien.

Ce débat technique avait déjà été abordé, avec un champ plus limité, lors de la conférence organisée le 10 octobre 2018 sur la dette hybride par la commission Crédit  de la SFAF.

Share Button
La SFAF est à l’initiative de MiFIDVision + d'infos
Nous suivre : Twitter Linkedin