+33 (0)1 56 43 43 10 webmaster@sfaf.com

Contrats de liquidité, les professionnels s’interrogent

Les associations de professionnels de la Place de Paris (Afep, AFG, Medef, Middlenext, SFAF et Amafi) font part de leurs préoccupations face aux modifications envisagées par l’Autorité des marchés financiers (AMF) concernant les contrats de liquidité.

Les services de l’Autorité envisagent actuellement des modifications de la Pratique de marché acceptée de l’AMF concernant les contrats de liquidité.

Dans le cadre de l’analyse des pratiques des marchés (PMA) au regard de la nouvelle Directive MAR sur les abus de marché, les professionnels de la Place de Paris s’inquiètent des orientations actuellement suivies par l’AMF en vue de faire évoluer le cadre des contrats de liquidité.

La Place de Paris compte 454 contrats de liquidité contre environ une quarantaine sur l’ensemble des autres places européennes. Jusqu’à ce jour, aucun incident sérieux n’est venu altérer le fonctionnement de ces contrats. Et le contrat de liquidité ne contrevient pas à la Directive elle-même qui régit les marchés depuis le 3 juillet 2016.

Le projet en cours introduirait des limites strictes en termes de moyens à disposition et en termes de prix et de volumes applicables aux interventions. Il suspendrait aussi le fonctionnement du contrat pendant la réalisation d’un programme de rachat.

L’ensemble de ce dispositif contreviendrait fortement au fonctionnement du marché, à sa liquidité et à l’atténuation de la volatilité du titre, tout élément significatif pour les émetteurs dans les périodes d’opération financière.

La SFAF y voit aussi un risque notable pour les valeurs moyennes puisque, très souvent, est associé au contrat de liquidité, d’une façon ou une autre, un contrat de recherche. La disparition du contrat de liquidité peut conduire à un dommage collatéral sur la recherche pour les valeurs moyennes, qui subit déjà un faible taux de couverture. Or l’arrivée de MIF2 devrait accentuer ce mouvement.

C’est pourquoi la SFAF s’est associée aux associations professionnelles de la Place sous l’égide de l’AMAFI, pour alerter l’AMF sur les risques encourus dans ce domaine. Vous pourrez télécharger la réponse des associations de professionnels de la Place de Paris à l’AMF en suivant ce lien.

Bruno Beauvois
Délégué général de la  SFAF

Aller à la barre d’outils