+33 (0)1 56 43 43 10 webmaster@sfaf.com

Matinée Thématique – 22 juin 2017 « L’immuno-oncologie – Des traitements révolutionnaires »

Le 22 juin dernier, gérants et analystes biotech se sont retrouvés à la SFAF pour une journée thématique sur la « transformation de l’immuno-oncologie avec des traitements révolutionnaires », autour de trois sociétés (Cellectis, Affimed, Ose Immunotherapeutics) et leurs dirigeants respectifs,  André Choulika, Adi Hoess et Dominique Costantini. Lire la...

Journée Médias – 6 Juin 2017

Le 6 juin 2017 s’est tenue la journée sectorielle Média : « Du PAF au PAP (Paysage Audiovisuel Personnalisé) » dans les locaux du MEDEF. Organisé à l’initiative de la SFAF, autour de Jean Baptiste Bellon et Philippe Allamel, cet événement a réuni les principaux dirigeants de sociétés cotées, deux groupes de communication pluri-media, bien établis, (M6 et TF1), un SPAC en phase d’investissement, sur les medias et le divertissement, (Mediawan) et deux sociétés « midcaps » actives dans la tv internet et le multi écran (Netgem et Anevia). Plus...

IFRS 16 ou l’EBITDA dans tous ses états?

Colloque sur le thème : « IFRS 16 ou l’EBITDA dans tous ses états? » Jeudi 15 juin 2017 à partir de 18h Après une présentation des enjeux d’IFRS 16 pour l’analyse financière par Jacques de GRELING co-président de la Commission comptabilité et analyse financière – Jacques Mériaux, Jean-Baptiste BELLON Président de la SFAF animera une table ronde qui réunira Emetteurs (IR, Trésorier..) et analystes/agence de rating. Informations et...

Parution de l’édition 63 de la revue Analyse financière « Gestion d’actifs, des humains et des robots »

La transformation numérique, si elle est encore peu mature dans l’Asset Management, a bel et bien démarré. La revue Analyse financière, dans son l’édition 63 d’avril-mai-juin 2017, se penche sur l’évolution de l’industrie de la gestion d’actifs, en lien avec l’avènement du numérique et l’utilisation de plus en plus prégnante de machines et d’algorithmes. Quels seront désormais la place et le rôle du gérant – demeurant un être humain – face au robo-advisor, au Big data, à la Blockchain, au Machine learning et à l’intelligence artificielle ? Comment doit-il s’adapter pour répondre aux besoins toujours plus personnalisés et plus spécifiques de ses clients, tout en prenant en compte un cadre réglementaire évolutif et en tenant ses promesses de résultat ? Retrouvez sur notre site le dossier « Gestion d’actifs, des humains et des robots », le sommaire et l’édito de cette édition. Les actualités et les articles Techniques & Recherches sont également disponibles dans notre boutique. > Acheter un exemplaire papier de l’édition 63 >...

Contrats de liquidité, les professionnels s’interrogent

Les associations de professionnels de la Place de Paris (Afep, AFG, Medef, Middlenext, SFAF et Amafi) font part de leurs préoccupations face aux modifications envisagées par l’Autorité des marchés financiers (AMF) concernant les contrats de liquidité. Les services de l’Autorité envisagent actuellement des modifications de la Pratique de marché acceptée de l’AMF concernant les contrats de liquidité. Dans le cadre de l’analyse des pratiques des marchés (PMA) au regard de la nouvelle Directive MAR sur les abus de marché, les professionnels de la Place de Paris s’inquiètent des orientations actuellement suivies par l’AMF en vue de faire évoluer le cadre des contrats de liquidité. La Place de Paris compte 454 contrats de liquidité contre environ une quarantaine sur l’ensemble des autres places européennes. Jusqu’à ce jour, aucun incident sérieux n’est venu altérer le fonctionnement de ces contrats. Et le contrat de liquidité ne contrevient pas à la Directive elle-même qui régit les marchés depuis le 3 juillet 2016. Le projet en cours introduirait des limites strictes en termes de moyens à disposition et en termes de prix et de volumes applicables aux interventions. Il suspendrait aussi le fonctionnement du contrat pendant la réalisation d’un programme de rachat. L’ensemble de ce dispositif contreviendrait fortement au fonctionnement du marché, à sa liquidité et à l’atténuation de la volatilité du titre, tout élément significatif pour les émetteurs dans les périodes d’opération financière. La SFAF y voit aussi un risque notable pour les valeurs moyennes puisque, très souvent, est associé au contrat de liquidité, d’une façon ou une autre, un contrat de recherche. La disparition du contrat de liquidité peut conduire à un...

Accord de partenariat avec Aix Marseille Université

La SFAF (Société Française des Analystes Financiers) et Aix Marseille Université ont signé un partenariat autour de formations dans le domaine de l’analyse financière, à savoir deux master et un DESU, connus sous le nom de Master Comptabilité Finance Fiscalité et Patrimoine et Master Banque et Affaires Internationales, et DESU Gestion d’Actifs et de Fortune. Ce nouvel accord permettra aux apprenants et diplômés de ces cursus de préparer dans des conditions privilégiées les diplômes professionnels d’analyse financière et de gestion de portefeuille d’une part (CIIA, Certified International Investment Analyst) et de gestion de patrimoine d’autre part (CIWM, Certified International Wealth Manager). Ce partenariat porte également sur l’accès à la certification AMF délivrée par la SFAF.   Télécharger le communiqué de...

Consultation AMF – CIF HAUT DE BILAN

L’AMF avait rendu publique début janvier la consultation de place qu’elle avait lancé en décembre 2016 sur le métier de Conseil en fusion, acquisition et transmission. La question essentielle posée par l’AMF est de savoir si ce métier doit être règlementé s’il est réalisé par des bureaux indépendants non affiliés à la règlementation bancaire ou à celle des financements participatifs. Les Prestataires de Services d’Investissement étant régulés peuvent réalisés ce métier sans difficulté. Lors de la création du dispositif autorisant le financement participatif, des dérogations importantes (fonds propres notamment) ont été données à ce métier qui pouvait ainsi procéder à la recherche d’investisseurs et à la levée de fonds. La SFAF a souhaité répondre à cette consultation ayant porté cette problématique dès l’origine en 2005 à la suite de la publication de la Loi de Sécurité financière d’août 2003 et des décrets d’application de 2005. Un grand nombre de nos membres sont CIF. Vous trouverez la réponse de la SFAF en pièce jointe. Pour votre information, l’ACIFTE s’est associée avec l’ANACOFI-CIF et la CNCIF, deux autres associations qui comptent parmi leurs membres des conseillers en haut de bilan, pour répondre à la consultation. Vous trouverez leur réponse ainsi que la lettre ouverte en réponse à la consultation de place lancée par l’AMF. Elle a été relayée par L’Agefi de ce jour. AMF-Consultation-CIF-Haut-de-bilan_2017-02-28 http://www.acifte.org/actus.html...

Obsèques de Jean Paul Pierret

Les obsèques de Jean Paul Pierret, décédé le 5 février, seront célébrés le vendredi 10 février 2017 en l’église Sainte Madeleine de Limeil-Brévannes (20 ter avenue de Verdun) à 15 heures. Un dernier recueillement sera possible à partir de 13 heures 45 au funérarium de Villeneuve Saint Georges (Carrefour Jean Moulin). L’inhumation aura lieu au cimetière de...

Jean-Paul Pierret

Jean-Paul Pierret Membre de la SFAF depuis 1969, Jean-Paul Pierret nous a quittés ce 5 février 2017. Jean-Paul Pierret, analyste financier puis stratégiste, avait commencé sa carrière à la Société Générale où il a été responsable de son Bureau d’études avant de rejoindre successivement les directions des Bureaux de la SAFE-Paribas, JP Morgan, du groupe Natixis puis de Dexia. Longtemps administrateur de la SFAF, il en assurera la Vice-Présidence par deux fois entre 1987 et 2004. Au cours de ces années il a pris la responsabilité et l’animation de la Commission des Emetteurs (Comet) jusqu’en 2015. Il a suivi de près les sujets de communication financière, règlementation et œuvré sur la Place financière de Paris pour construire une relation de qualité entre les analystes et gérants et les émetteurs. A ce titre, avec Nicole Micheletti et François Archambault du Cliff, il a co animé le groupe de travail qui a conduit en 1993 à la publication des Premières recommandations SFAF Cliff dans le but que les informateurs financiers répondent du mieux possible aux attentes des analystes et que ces derniers soient attentifs à ce qui peut contribuer à améliorer les échanges. En 1995, ces premières recommandations ont été renforcées par la Publication de nouvelles recommandations relatives aux relations entre le marché et les émetteurs. En 2003, SFAF et CLIFF publiaient une Charte de communication financière. Jean Paul Pierret a, au cours des années 2000, défendu la vision stratégiste de l’analyste financier et pourfendu le positionnement court-termiste qui prévalait. Il a notamment participé au groupe de travail de l’Autorité des Marchés Financiers sur la publication des résultats des émetteurs. Retraité depuis 2015, il continuait de participer au Comité de rédaction...
Aller à la barre d’outils