Accès rapide

17/01/2019 – Journées Valeurs Moyennes – Des émetteurs de la «smart economy» !

Jeudi 17 janvier 2019, lors de la première Journée Valeurs Moyennes (JVM) de l’année, les analystes et gérants de la SFAF avaient rendez-vous avec l’économie circulaire et la « smart economy ». Philippe Allamel, directeur du département des Émetteurs, a accueilli Vincent Favier, PDG d’Ecoslops, Vincent et Nicolas Bedouin, respectivement PDG et directeur général délégué de Lacroix.

Ecoslops est une cleantech unique en son genre car elle permet au pétrole d’entrer dans l’économie circulaire.
Grâce à sa technologie de micro-raffinage, Ecoslops (plus de 7 m € de CA en 2018) transforme, après collecte et régénération, un résidu pétrolier (slop) en un produit commercial standard, lequel peut être réinjecté ensuite dans l’économie. Son procédé original supprime l’étape de l’incinération des déchets.
Seul acteur du secteur à proposer simultanément la collecte et la valorisation des déchets pétroliers, la société envisage désormais de lancer des unités « mini P2R » pour répondre aux exigences et contraintes des ports de taille moyenne. Vincent Favier, PDG d’Ecoslops, s’est exprimé dans le dossier « A la poursuite de l’or bleu ! » de l’édition 70 de la revue Analyse financière (janvier-mars 2019).

Lacroix, leader des équipements connectés professionnels, est un acteur majeur de la « smart economy ».
La société répond à la profusion des besoins et usages en B2B (infrastructures et réseaux). Forte de 4 000 personnes, de 464 m € de CA, l’ETI familiale couvre la France et l’international dans la gestion d’infrastructures pour l’éclairage public, l’eau potable, l’assainissement, l’énergie et la mobilité des véhicules autonomes. Au travers de ses trois business units, elle offre des services de « smart mobility » (Lacroix City), de « smart environnement » (Lacroix environnement) et de « smart industrie » (Lacroix Electronics) aux collectivités, entreprises privées et à l’industrie électronique avec des objets connectés B2B.

Cette matinée a donné lieu à des échanges très utiles et fournis sur les enjeux environnementaux dans la transformation des chaînes de valeur B2B entre les membres SFAF et les dirigeants de ces deux sociétés.

Philippe Allamel, directeur du département Émetteurs de la SFAF

Share Button
La SFAF est à l’initiative de MiFIDVision + d'infos
Nous suivre : Twitter Linkedin